L’importance du bambou dans le système écologique

bambou

Depuis plusieurs millénaires, l’utilisation du bambou s’est beaucoup développée. La ténacité de cette plante est particulièrement étonnante. Sa souplesse fait de lui un matériau facilement malléable et sa résistance permet de l’utiliser dans la construction et dans beaucoup d’autres domaines. Aujourd’hui, son utilisation s’est encore plus répandue, favorisant l’essor du label « écologique ». Brosse à dents, vaisselle, meuble, parquet, de nombreux objets du quotidien sont désormais fabriqués à base de bambou. Cette plante à la croissance phénoménale permet de réduire l’utilisation de matières à la fabrication plus polluante, défendant ainsi un système plus écologique pour notre planète. En quoi le bambou est-il si écologique ?

Un matériau aux usages infinis

L’emploi du bambou dans le monde est infini. En Chine, il était présent partout dans la vie quotidienne. Il est suffisamment résistant pour être employé comme matériau pour l’habitat. Autrefois, des maisons entières étaient construites à base de cette plante. La charpente, le sol, les murs, les chaumes du bambou sont assez rigides pour être utilisés comme matériau de base pour ces constructions.  Les chaumes sont également très étanches et peuvent servir à transporter ou stocker de l’eau. Ses feuilles sont très maniables et permettent de fabriquer des paniers robustes. Elles peuvent aussi être utilisées dans l’usine du textile et de la papeterie pour produire des vêtements et du papier. Les jeunes pousses de bambou peuvent même être mangées et certaines parties sont utiles dans la médecine traditionnelle. Tout ce qui constitue cette plante peut être utilisé. De la brosse à dents au coton-tige, l’usage de ce matériau écologique et réutilisable dans la vie quotidienne se fait de plus en plus présent. Cliquez ici pour découvrir les diverses utilisations jetables, réutilisables et modernes du bambou par la maison du bambou. Actuellement, le bambou et sa marque écologique sont très en vogue dans la décoration. C’est devenu un matériau de décoration à la fois pratique et respectueux de l’environnement.

Une incroyable croissance qui permet de pallier rapidement les besoins en matériau du marché

Le bambou est une plante vraiment intéressante. Il est issu de la famille des graminées, notamment de la même famille que le blé, le riz, le maïs ou encore l’orge. Il pousse naturellement sur tous les continents sauf en Europe. Toutefois, plusieurs espèces ont été importées en Europe et la majorité s’est parfaitement adaptée au climat. Étant une plante qui pousse de façon naturelle, la culture du bambou n’a besoin de peu, voire d’aucun engrais. Bien qu’il s’agisse d’une plante très commune, elle a cependant une particularité impressionnante. Le bambou fait partie des plantes qui se développent les plus vites au monde. Il peut avoir une vitesse de croissance spectaculaire, allant jusqu’à 1 m par jour. Aussi, la culture de bambou s’étend très rapidement sur le sol, c’est une plante qui se développe de manière exceptionnelle. Les risques de pénurie de ce matériau sont très faibles, ce qui garantit une production qui pourra répondre aux besoins du marché tout au long de l’année. Étant également un matériau réutilisable, le bambou contribue dans la marche vers le zéro déchet et sa production peut être contrôlée. L’empreinte carbone du bambou est tout aussi fascinante que son usage, plusieurs millions de familles à travers le monde vivent grâce à ce dernier.

Une plante qui libère plus d’oxygène et qui protège de l’érosion du sol

Les avantages du bambou pour l’écologie ne se limitent pas à son utilisation comme étant un matériau de construction facile à utiliser. Les vertus de cette plante sont incroyables. Le bambou consomme jusqu’à 30 % de gaz carboniques de plus que les arbres. Ce qui signifie qu’il libère également 30 % d’oxygène en plus. Autre que ces caractéristiques, c’est une plante qui améliore considérablement l’infiltration d’eau dans le sol. En effet, ses racines très denses qui se développent rapidement restaurent le sol appauvri en facilitant son approvisionnement et sa rétention d’eau. Cette croissance rapide permet également d’accentuer le reboisement du sol. Certaines études ont pu démontrer que l’activité bactérienne des racines du bambou pouvait éliminer certaines toxines du sol en le protégeant également du soleil. Le bambou est connu pour ses capacités de filtration d’eau. D’ailleurs, il est très utilisé pour absorber le plomb présent dans l’eau du sol.

Attention au revers de la médaille 

Poussant naturellement sur presque tous les continents, le bambou se présente comme une plante très peu énergivore. Il ne nécessite aucun pesticide ni engrais et nécessite peu d’irrigation. Toutefois, il est important de noter que le bambou peut vite envahir le sol. La croissance trop rapide de certaines espèces doit être maîtrisée afin d’éviter qu’il ne refrène le développement d’autres plantes. Ce qui pourrait entraîner des risques sur les écosystèmes environnants et de réduire ainsi la biodiversité. Il faut également faire très attention à l’exploitation massive du bambou. Le développement du label écologique autour du bambou en fait un matériau très recherché. Les besoins ne cessent d’augmenter jour après jour. Lorsqu’un nouvel objet fabriqué à base de bambou apparaît, les fabricants ont besoin de toujours plus de bambou. Toutefois, étant utilisée surtout pour ses produits réutilisables, sa plantation massive peut être contrôlée.

 

Découvrez l’emballage alimentaire en cire végétale
Comment boire du rhum arrangé ?