Comment boire du rhum arrangé ?

rhum arrangé

De nos jours, boire du rhum arrangé est devenu un vrai art et fait presque partie du savoir-vivre. Mais il est souvent difficile de bien choisir les arômes et les meilleures manières de le servir. Découvrez, tout le long de cet article, comment prendre ou servir le rhum arrangé.

Qu’est-ce qu’un rhum arrangé ?

Le rhum arrangé est un breuvage artisanal ou industriel, dans lequel on fait macérer du rhum blanc avec des épices, des sirops de sucre de canne, ou des fruits coupés en morceaux. Il s’agit de recettes transmises de génération en génération. Actuellement, les pays qui fabriquent le rhum arrangé sont multiples, avec différentes techniques de macération.

Boire du rhum arrangé est un mode de consommation spécifique des Antilles et de l’île de la Réunion, depuis des décennies. D’ailleurs, on peut fabriquer un rhum arrangé à la maison par l’utilisation du rhum blanc, souvent. Après, on y ajoute un peu de sucre et d’autres selon vos envies. Avec le temps, l’alcool va prendre le gout des fruits et des épices, et il va aussi changer de couleur.

Aujourd’hui, il y a plusieurs variétés de rhum arrangé, on prend comme exemple le rhum arrangé à la vanille (lien), à la banane, au café, ou beaucoup d’autres parfums encore.

Comment choisir le rhum arrangé ?

Avant d’acheter le rhum, il est nécessaire de connaitre les familles d’arômes qui le composent. Ce geste vous aide à savoir s’il est adapté ou non à votre choix. Il faut aussi vérifier la couleur et l’odorat de l’alcool. On doit le faire pour éviter d’être déçu par son gout. Pour cela, prenez connaissance du gout du fruit en buvant son jus. Par exemple, s’il s’agit d’un rhum arrangé à l’ananas vous pouvez prendre un peu de jus d’ananas. Ça vous donnera un avant-gout du rhum arrangé.

Le choix le plus classique des dégustateurs est le rhum arrangé à la vanille, et le punch au coco. Mais cela dépend de votre gout, si vous aimez la plus forte en gout, vous pouvez boire le punch mangue-passion ou le rhum arrangé au gingembre. Par contre, si vous préférez les doux en gout, vous pouvez choisir le rhum arrangé à l’ananas.

Et si vous souhaitez préparer du punch dans votre maison, il faut bien choisir le rhum de base que vous utilisez, les arômes ou les épices. Et respectez bien les doses de chaque composition pour obtenir plus de gout dans votre rhum.

Comment boire du rhum arrangé ?

En général, on peut distinguer trois catégories de rhums arrangés :

  • Le rhum blanc : il est parfois agricole ou traditionnel. On peut le boire sec, mais si on ajoute des fruits ou des arômes, il devient un rhum arrangé. En ajoutant de la banane, on obtient alors du rhum arrangé à la banane.
  • Le rhum ambré : il va prendre une couleur ambrée après une macération d’un an à un an et demi. Il dégage ainsi un meilleur parfum. Ainsi, il est plus adapté pour la confection d’un cocktail. On peut l’utiliser pour les desserts et les gâteaux.
  • Le vieux rhum : il s’agit d’un rhum blanc vieilli, c’est-à-dire qu’on l’a laissé macérer pendant un long moment, trois ans au moins. On le boit sec ou en digestif.

De plus, il faut bien secouer la bouteille du rhum arrangé avant de servir. Car le sucre va s’accumuler au fond de la bouteille pendant la macération, les arrangés contiennent donc une partie riche en gout, et une partie diluée.

À noter que l’ajout de glaçons n’est pas nécessaire pour boire le rhum arrangé. Car il analgésie les arômes et l’arrangé perd son gout. Si vous n’aimez pas le boire pur, vous pouvez y ajouter un peu de jus de fruit. Il faut de préférence le consommer à la température ambiante.

Bref, vous pouvez bien choisir les punchs si vous suivez ces différentes idées. Il est également facile de choisir quel rhum pour quelle occasion ?

Découvrez l’emballage alimentaire en cire végétale
L’importance du bambou dans le système écologique