Pendaison de crémaillère : signification et origine de l’expression

Emménager dans une nouvelle maison exige une pendaison de crémaillère ! Mais quelle est l’origine de cette tradition ? Et si vous cherchez une façon créative de célébrer, il peut être utile de connaître certaines coutumes de festivité.

Pourquoi pendaison de crémaillère ?

Il faut savoir qu’à l’origine, la crémaillère était une tige de métal composé de crans et de crochets sur laquelle on peut suspendre une marmite ais aussi cuire des aliments. Cet outil était réglable et les différentes hauteurs auxquelles était accroché le récipient influaient sur la vitesse de cuisson. La crémaillère était en quelque sorte le thermostat se trouvant sur la cheminée, outil indispensable si l’on souhaitait manger de bons plats. Au Moyen Âge, pour marquer la conclusion de la construction d’une habitation neuve, il était habituel de convier tous ceux qui avaient concouru aux travaux pour y venir se restaurer. En effet, à cette époque lorsqu’on voulait bâtir un nouveau bâtiment le propriétaire sollicitait ses voisins, ses amis et les membres de sa famille. On mangeait le repas préparé dans un chaudron accroché à ce crochet. Actuellement, on dispose de cuisinières. Mais on a gardé plus ou moins le principe de base.

La pendaison de crémaillère dans le reste du monde

Tout au long de l’histoire, cette tradition a évolué. La définition crémaillère a maintenant ses propres appellations et les rites varient à travers le monde. En Inde, par exemple, la cérémonie est connue sous le nom de « Gruha Pravesh », en Amérique du Sud, la fête est un « Food Pounder » et en Thaïlande, on célèbre le « Keun Ban Mai ».

En Russie, les villageois offrent du pain et du sel à leurs nouveaux voisins, une coutume qui s’est répandue en Europe. Le pain est donné pour que les occupants ne souffrent jamais de la faim et le sel comme symbole que leur vie sera toujours pleine de saveur.

Les Italiens reçoivent quatre cadeaux principaux lorsqu’ils emménagent dans leur nouvelle maison : un balai, une bougie, du riz et de l’huile d’olive.

Les Allemands croient qu’un coq éloignera les intrus de la nouvelle demeure, bien que ce cadeau ne soit pas vraiment pratique. On peut ls substituer par des présents décorés de coqs.

Ce qu’il faut comprendre dans la crémaillère

En réalité, l’expression provient de l’époque médiévale. En ce temps-là, les propriétaires de maisons neuves invitaient tous ceux qui ont participé à leur construction à dîner avec eux. Comme la crémaillère était la dernière chose à être installée dans une maison neuve, cela marquait l’achèvement et le début du repas de remerciement. Mais de nos jours, il s’agit d’une fête pour marquer un déménagement ou la fin d’une nouvelle construction.

Cadeau de crémaillère : comment faire dans l’originalité ?
Cadeau de crémaillère pour un couple : que choisir ?